Vanitas in progress

par Ghyslain Bertholon  -  28 Janvier 2010, 19:30  -  #textes de Ghyslain Bertholon

Présentée pour la première fois en 2007 pour Docks art fair, la foire d'art contemporain de Lyon, Vanitas n'a eu de cesse d'évoluer : les bois du cerf grandissant au fil du temps.
La pièce s'est ainsi développée au fil des expositions de la Galerie Sainte-Catherine de Rodez au Musée PAB de Alès (dans le cadre de la Dégelée Rabelais 2008) en passant par Le Magasin (centre d'art contemporain de Grenoble) et plus récemment la School Gallery Paris.

A suivre...

VANITASBERTHOLON-copie-1.jpggrand-cerf-vanitasNET-copie.jpgVanitas
mouches et cerf naturalisés
Ghyslain Bertholon 2007-2009
(ci-dessus au Magasin / Grenoble et à la galerie Sainte Catherine / Rodez)


" (...)

Vanitas, pièce récente elle aussi, met en scène un cerf majestueux, phoenix des hôtes de ce bois, dans une insoutenable scène d’agonie. Un roi à genoux, proie rendu contorsionniste par la démesure de son ramage, que de minuscules insectes dévorent d’un appétit revanchard. Si la posture de la bête s’inspire de tapisseries moyenâgeuses, la vanité est contemporaine et l’allégorie éternelle.

 

Miroir déformant révélant des visages de l’humanité, la figure animale, telle que mise en scène dans les œuvres de Ghyslain Bertholon, nous pousse à observer sous un angle différent les rapports que nous entretenons avec les autres, la nature, nous-même. L’homme comme point de départ et finalité d’une œuvre reliée à la vie par chacune de ses éruptions artistiques."

 

Extrait du texte Poézies Zhumaines de Jacques Thévenoz - 2008