Fêtes des Lumières 2009

par Ghyslain Bertholon  -  16 Décembre 2009, 19:29  -  #textes de Ghyslain Bertholon

SYNCHROMES
Portraits de Lyon à travers ses habitants


vue quai NET1

vue quai NET2

Ci-dessus : Vue d'ensemble de  mon installation
sur les quais du rhône à Lyon durant la fête des Lumières.
30 structures lulmineuses ont été installées sur le parcours, chaque station lumineuse accueille un de mes dessins  dans le temps et l'espace (synchromes).


NB : Je ne suis pas photographe et les photos sont malheureusement de moi ! Sorry about that !
J'attends plusieurs séries de très belles images (de vrais photographes) ; je vous les proposerai dans un prochain article.



Je travaille, depuis 2003, sur un programme de recherches artistiques qui s’intéresse au flux d’images et d’informations. De ces recherches naissent deux séries d’oeuvres complémentaires, les Diachromes (qui figent dans le temps et l’espace une seule image extraite du flot télévisuel) et les Synchromes (qui condensent en une seule image un espace temps donné).

Synchrome Bertholon Fête des Lumlières Lyon2009 NET12bis
Ci-dessus : prototype de structure lumineuse

Pour la Fête des Lumières 2009, j’ai choisi de dresser le portraits de Lyonnais dans leur plus grande diversité (âges, origines, milieu sociaux).
Il s’agit donc de dresser un portrait de la ville à travers celui de ses habitants ; le tout en un parcours lumineux situé autour pont Lafayette.

Sur quels critères fonder son appartenance à un lieu ?
Quand peut-on légitimement se revendiquer comme membre d’une communauté d’habitants ? Devient-on Lyonnais en s’installant à Lyon ou faut-il y être né ?
Est-on de quelque-part au bout de dix ans ou d’une semaine ?

Mes portraits regroupent des habitants aux parcours variés : Lyonnais d’une heure ou de toute une vie.


Dans la forme :

Des rendez-vous sont pris avec des lyonnais ; ces rencontres sont filmées ; les films servent ensuite de base à la réalisation des portraits dessinés. Les dessins produits sont transferés sur des films autocollants qui viennent habiller les structures lumineuses (bornes lumineuses de différentes tailles).
Chaque structure est coiffée d’un miroir sur lequel est inscrit le nom du modèle et une date (correspondant au temps passé à Lyon où au temps depuis lequel les modèles se sentent "d'ici").
Les pots sont ensuite répartis sur le parcours, ponctuant les quais du rhône d’une foule lumineuse (400 mètres de quai entre le 3ème et le 6ème).

GB

coco NET

Cléophée, 1 an

Exemple de dessin imprimé sur les structures lumineuses
Ci-dessous : détail du dessin.


coco détail NET