Chroniques de Nanjing (1)

par Ghyslain Bertholon  -  27 Novembre 2011, 11:30  -  #actualité artistique

 

Vendredi 18/11/2011

 

Je sors de l'aéroport chargé de mes valises. Bin, un ami chinois rencontré en France 3 ou 4 ans auparavant, m'attend. Il sera mon guide, mon traducteur et surtout mon assistant durant le workshop. Il est accompagné du chauffeur de l'école : The University of fine Art, Nanjing Arts Institute (NAI).

Une vague de chaleur moite m'enveloppe. J'étouffe sous mes pulls et vestes. J'ai l'impression que l'on a discrètement glissé, au bas de mes reins, une bouillotte mouillée. Il fait 20 degrés et 100% d'humidité. J'ai une pensées pour les vêtements d'hiver et bottes fourrées qui ont fait le voyage avec moi.

Je retrouve avec bonheur cette ville, ses odeurs, ses couleurs et ...ses millions d'habitants.

Bienvenue à Nanjing !

 

quai 1

Nanjing 2011 

 

Samedi 19/11/2011

 

Je gère comme je peux les 7 heures de décalage horaires :couché à 21 heures le vendredi soir (pour moi encore 14h. !). Réveil à 1h du mat, veille jusqu'à 4h puis redodo jusqu'à 13H le samedi.

L'après-midi, je retourne voir l'école (NAI) que j'avais visitée en mai de cette année, lors de mon premier voyage. Je tiens à faire connaissance au plus tôt avec mon atelier. J'apprends qu'un bureau a également été mis à ma disposition dans un autre bâtiment. C'est là que, plus tard, nous ferons nos petits débriefings sur le workshop.

 

batiment WS

Ci-dessus / vue du bâtiment où se situe notre atelier

C-dessous / Mon bureau au Nanjing Arts Institutes(!)

bureau NAI

 

 

Dimanche 20/11/2011

 

Toute la journée, Bin et moi préparons le workshop qui débute demain à 14h.

A midi, nous déjeunons chez ses parents.

La table est emplie d'assiettes, soucoupes et autres plats portant victuailles. Nous nous régalons d'agneau, de porc, de boeuf, de gambas, de poisson. Autant de mets, autant de propositions différentes. Ses parents s'agitent encore en cuisine et, régulièrement, reviennent s'assoir en déposant devent nous un plat nouveau.

Je baigne dans les fumets et les saveurs.


Demain débute le vrai boulot...

 




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :