Article Petit Bulletin

par Ghyslain Bertholon  -  7 Novembre 2012, 17:18  -  #actualité artistique

 

Que d'os, que d'os

 

Proliférations

Article publié le Mardi 23 octobre 2012 par Jean-Emmanuel Denave Petit Bulletin n°686

Vanitatum XL M S

Vanitatum S ; L ; XL / résine laquée / g.bertholon 2011

 

 

Alors que Bojan Sarcevic utilise l’animal pour symboliser le sexuel, Ghyslain Bertholon fait l’inverse à la galerie Verney-Carron (jusqu’au 24 novembre). Dans une sorte de petit cabinet de curiosités, l’artiste a repris les différentes représentations classiques du mythe de Léda et du cygne, transformant le cou et la tête de l’animal en… phallus. Amusant et délicieusement scabreux !

Dans le même espace plongé dans la pénombre, traînent au sol quelques gros crânes rouges, composés eux-mêmes de très petits crânes. On pourrait reprocher à Bertholon comme à Sarcevic de ne jouer que sur des effets de contraste entre beauté, design, esthétique et cruauté. Mais l’exposition de Bertholon (plus modeste aussi et qui a ses défauts potaches, comme ces trophées de chasse présentant l’arrière de l’animal plutôt que sa face) agit davantage par contamination, proliférations ambigües, malaises insensibles…

Sa pièce la plus impressionnante est une installation où un cerf naturalisé s’effondre au sol, ses bois se multipliant dans la galerie et créant comme un début de forêt folle. Sur ces bois anarchiques, on découvre de petits insectes parasites : des crânes naturellement.

JED

ghyslain bertholon

My srping is back

Synchrome & Poézies

 

Galerie Verney Carron

45 quai Rambaud
69002 Lyon 2e
Tél.: 04 72 69 08 20


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :