Fountain of love

par Ghyslain Bertholon  -  5 Juin 2009, 07:49  -  #les oeuvres en images

J'ai dessiné, dès 2006, un premier croquis préparatoire pour le projet Fountain of Love (to Mister Jean-Honoré Fragonard). Voici les derniers développements autour de cette oeuvre...


Fountain of Love (to Mister Jean-Honoré Fragonard).
Croquis préparatoire - Projet pour l'espace public
Ghyslain Bertholon 2006























Ce projet s’inscrit dans le continuum de mes préoccupations artistiques et dans une certaine Histoire de l’Art, allant de la sculpture baroque du XVIIème siècle, avec ses effets dramatiques et son exubérance, aux fontaines à vasques de la Renaissance en passant par la peinture du XVIIIème (Fontaine de l’amour / Jean-Honoré Fragonard) et les fontaines à bassins des places de nos villages.


Fountain of Love se joue des matériaux dits nobles, traditionnellement utilisés en sculpture (le marbre et le bronze), pour en proposer une lecture résolument contemporaine. Les poses langoureuses ou implorantes des amants éperdus sont ici remplacées par l’organe siège des sentiments amoureux : le cœur.
Placé au centre du bassin d’une fontaine, rendu à la vie par l’eau, qui s’en écoule, le coeur rejoue, de façon alégorique, le cycle immuable des sentiments et de l’amour.

Fountain of Love synthétise à la fois la fragilité des sentiments exprimés (l’organe «cœur»  offert à la vue de tous dans sa plus grande vulnérabilité) et le caractère universel et imtemporel de l’amour (utilisation de matériaux tradionnels destinés à traverser le temps).

L'oeuvre se propose de remplacer les amoureux transits, nymphes et autres cupidons qui ornent bien souvent nos fontaines par un simple cœur posé dans une coupelle. 
Ma fontaine de l’amour symbolise la permanence du sentiment amoureux. Son caractère éphémère aussi car si l’amour reste, à travers les siècles, un inépuisable thème d’inspiration, il est toujours neuf et fragile aux yeux de ceux qui le découvrent ou le revivent.
En apportant son précieux liquide, l’objet fontaine prend tout son sens  : ne dit-on pas vivre d’amour et d’eau fraîche...
L’eau et son cycle soulignent aussi le caractère immuable et universel de l’amour, sujet de toujours.



Ci-dessous :

Fountain of Love (to Mister Jean-Honoré Fragonard).
Ghyslain Bertholon 2009
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

VILLA MARRAKECH 20/06/2009 17:25

*Très original, tu le portes bienAppartement Marrakech  

Titouan 07/06/2009 22:14

Très beau projet Monsieur Bertholon !J'aimerai pouvoir contempler ça bientôt, trônant sur la place d'une ville !Bonne continuation à vous...Titou.