Taupologique

par Ghyslain Bertholon  -  20 Novembre 2008, 15:51  -  #divers

Taupologie, les jumeaux

Ghyslain Bertholon 2005

Vue de l'exposition Diachromes et Poézies à la Loire Républicaine à Saint-Etienne en 2005.

C'est à cette occasion que j'ai, pour la première fois, montré ce photomontage qui était à l'époque présenté dans un caisson lumineux. Caisson enfermé derrière une cloison à demi-détruite.



Bonjour,


je vous ai annoncé, il y a de cela quelques temps, la naissance de l'association Taupologie. Une association de type loi 1901 créee par des habitants de la région stéphanoise dans le but d'aider à la réalisation du projets des taupes géantes sur les crassiers stéphanois.

C'est avec mon accord qu'il ont, pour leur association, repris le nom de l'oeuvre et avec mon soutien qu'il organisent des actions en faveur du projet. Je profite de cet article pour les en remercier.


Une carte postale est en ce moment distribuée à l'occasion de la biennale de design de Saint-Etienne qui annonce la naissance de l'association et ses intentions :


---------------------------------------------------------------------------------

Cette association a vu le jour à l’initiative d’habitants de la région stéphanoise désireux de voir se réaliser une œuvre qui synthétise à la fois la richesse du passé de notre ville et ses formidables perspectives d'avenir.
L'histoire industrielle et minière de notre cité devient le socle magistral d'une histoire assumée et revendiquée. Poétique, positive, décalée, forte et emblématique, l'œuvre peut s'imposer comme l’un des symboles de l'identité stéphanoise.


Objet de l’association :
Association citoyenne pour la valorisation des crassiers stéphanois par l'accompagnement et l'aide à la mise en œuvre du projet «Taupologie» proposé par l'artiste Ghyslain Bertholon : Sculptures monumentales (taupes) au sommet des crassiers.


L'association est joignable à cette adresse :

taupologie@free.fr

-----------------------------------------------------------------------------------




En réaction à la création de cette association, le site d'informations ZOOM 42 a lancé un sympathique mini-sondage : POUR ou CONTRE le projet Taupologie.


Vous pouvez encore voter à cette adresse :

ZOOM42


En prenant en compte les réponses des gens convaincus et celles de ceux qui l'envisagent en temps que projet non pérenne, ce petit sondage annonce pour l'instant quelque chose comme 85% de POUR.


A propos des questions posées pour ce sondage, j'ai relevé la formulation malheureuse de la troisème propositions : NON, j'aime trop mes crassiers (sic !).

Mais toute la question est là !!!

C'est justement parce que j'aime cette ville et ses crassiers que j'ai, en 2005, imaginé cette petite Poézie stéphanoise ! En réaction à ceux qui voulaient nier les terrils, les effacer pour faire du passé table rase.

Taupologie est le symbole d'une ville qui assume son passé. Une ville résolument tournée vers l'avenir avec ses forces et ses faiblesses, ses particularités liées à son histoire.

Le symbole d'une ville en paix avec son passé, d'une ville en mutation, en renaissance.


Je prendrais bientôt le temps de vous parler plus longuement de TAUPOLOGIE mais en attendant, je vous invite à aller voter ...


Merci.

Amicalement.

Ghyslain Bertholon







Wiebke PETERSEN 26/11/2008 13:02

Eh ben, moi, en étant étrangère, j'ai bien apprécié d'avoir le droit de vote pour une fois ! Et j'en ai fait bon usage !
Moi aussi, je veux voir ces taupes sur les crassiers !!
Tendre bisou,
Wiebke

Fred 24/11/2008 15:00

Ou sont les résultats de ce fameux sondage sur nos taupes ?
Aucune trace sur le site de zom 42 !
Nos voix ont-elles eu plus de poids que celles d'un militant du PS à Reims ? Ah ! Ah !
Bises aux Taupes !
Fred

Nathalie 22/11/2008 20:23

On veut les taupes, on veut les taupes !!!
Brice et Nath

GB 21/11/2008 11:19

Chère Lise,
je répond ici à votre question concernant la localisation du projet.
Ma première proposition concernait en effet les crassiers situés en centre-ville (les crassiers Michon).Malheureusement, un projet de réhabilitation concerne l'ensemble de l'espace Courriot (parc e, musée et crassiers) qui n'intègre pas Taupologie.
Il existe par ailleurs d'autres problèmes plus techniques qui sont suscpetibles d'empêcher la réalisation de l'oeuvre.
A la demande de l'association taupologie, j'ai donc proposé de placer l'oeuvre sur le crassier "Ikéa" situé au bord de l'autoroute, en entrée de ville. Une entrée de ville qui, vous en conviendrez, n'est pas des plus belles. Une entrée de ville somme toute banale et semblable à bien d'autres avec ses industries et ses centres commerciaux longeant l'autoroute.
Il s'agit pour moi de modifier l'image de la ville aux regards de ceux qui nourrissent encore des apprioris sur Saint-Etienne.
Je profite de ma réponse pour vous signaler que nous sommes encore au tout début de cette aventure. Je vous tiendrais naturellement au courant de l'avancée du projet via ce blog.
Amicalement.
GB

Vincent 21/11/2008 10:57

Cher Ghyslain,bien sûr que je soutiens de tout coeur le projet de ce monument dont le l'impact positif sur sur les âmes minés comme les autres (âmes pas minées), égarées ou pas, solidaires ou pas, ne semble faire aucun doute.
En deux mots: n'oublions pas les mines!AmitiéVinent