Galerie Georges Verney-Carron

par Ghyslain Bertholon  -  6 Novembre 2008, 13:27

Bonjour,
un petit mot pour vous signaler que l'exposition actuellement en place à la Galerie Georges Verney-Carron est à ne pas louper.
Il s'agit d'une intervention en duo de Cécile Bart et Michel Verjux.

Toujours chez Jo, c'est maintenant Chloé qui vous accueillera. Pour l'aider dans sa tâche, Guillaume et Louis sont à ses côtés.

Du nouveau encore, puisque le site de la galerie s'étoffe et propose désormais des images des pièces disponibles dans ses réserves.


C'est à voir ici

---------------------------
pour en savoir plus sur cette expo :


Ni une ni deux
19 septembre - 20 décembre 2008

Ni 1 ni 2, mais 3 ; ni une œuvre ni deux œuvres, mais plutôt trois. Ou encore, 1 + 1 = 1, c’est-à-dire une œuvre + une œuvre = une autre œuvre. À deux, vous en être un autre.
Le titre cependant est trompeur. La collaboration, en effet, est souple, selon une gradation qui va du face à face, du dialogue et de l’écho, à l’élaboration d’une œuvre à quatre mains, en passant par la juxtaposition, la superposition, l’interférence, etc.
Autrement dit, et sans dogmatisme, on ne choisit pas entre la reconnaissance identitaire de chaque travail et la dilution dans un troisième terme collectif. Les deux positions sont assumées en même temps. On est à la fois et tour à tour dans l’idéologie de l’auteur (qui comme chacun sait est réactionnaire, d’ailleurs, Roland Barthes…) et dans celle du collectif (qui comme chacun sait est révolutionnaire, d’ailleurs, les activistes…)
Ce duo a déjà été tenté à Lille en 2004, à la galerie Intérieur. Dans le même ordre de processus, il faut bien sûr aussi compter Le Tour (de l’exposition), à la galerie Georges Verney-Carron, à Villeurbanne, en 1994 – un fameux tour qui fut réalisé, lui, en trio avec Felice Varini.

extrait du DP galerie GVC

A+GB