Poézies Aminales (suite)

par Ghyslain Bertholon  -  4 Mars 2008, 22:06  -  #actualité artistique

Nota : Cette série d'oeuvres dénonce l'absurdité des comportements humains face à la nature. Aucun animal n'est tué pour la réalisation de ces pièces (les peaux utilisées sont récupérées dans les filières réglementées, principalement agro-alimentaire et échappent ainsi à la destruction).

PETIT RAPPEL :


C'est ce vendredi à partir de 18 heures qu'aura lieu le vernissage de mon exposition au Centre d'Art Comtemportain du Lycée du Forez.

Poézies Aminales
Exposition ouverte tous les jours de 9 h à 18 h sauf le samedi après-midi et le dimanche.

Lycée du Forez, 10 route de civens 42110 Feurs
04 77 26 37 89


Au plaisir de vous y croiser.
Amicalement.
G. Bertholon

undefined













Troché chevreuil / G. Bertholon 2006

"Depuis 1987, le Centre d'Art contemporain du Lycée présente les travaux d'artistes de renommée nationale et internationale. En vingt ans, le Lycée du Forez a accueilli une quarantaine d'artistes parmi lesquels: César, Arman, Richter, Venet, Viallat, Rancillac, Ernest Pignon-Ernest, Peter Klasen, Philippe Favier...Chaque exposition est accompagnée d'un catalogue réalisé par les élèves (notices historiques, commentaires personnels, analyse d'images...) et souvent précédée d'entretiens et de visites d'ateliers.
"L'objectif est ambitieux : il s'agit de "montrer" et "d'aider à comprendre", de mettre les jeunes en contact avec l'art contemporain et permettre un dialogue direct avec les artistes et les élèves (débats, rencontres, vernissages en présence des artistes invités). Nous sommes de ceux qui pensent que, sans vouloir mettre un musée derrière chaque citoyen, il n'est pas mauvais d'offrir à tous, et en particulier aux jeunes, la possibilité d'une prise de conscience de la matérialisation même de l'oeuvre d'art, d'un contact direct et durable avec la toile, et dans un lieu où l'on travaille pour l'avenir, d'une élévation, fût-elle modeste, "du niveau de vie esthétique" de chacun. Créer un climat, voilà, au fond, toute notre ambition" explique Michel Gayard, président du Centre d'Art, professeur d'Arts plastiques."

(Extrait du dossier de presse du Centre d'art contemporain du Lycée du Forez)


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

bartone 11/03/2008 11:04

alors l'handicapé, ça s'est bien passé ce vernissage? tu as réussi à plier à temps malgré ta patte folle? (remarque, j'y pense, si tu avais vraiment perdu 2 doigts, tu aurais pu en faire un sensationnel troché!)