Mercredi 6 novembre 2013 3 06 /11 /Nov /2013 09:15

Vamos a la playa

 

tour akbar net1

Tour Agbar à Barcelone / Crédit photo ghyslain bertholon 2013

 

buildings net 1

Bracelona / Crédit photo ghyslain bertholon 2013

 

macba net1

Vue intérieure du MACBA à Barcelone / Crédit photo ghyslain bertholon 2013

 

Petit séjour à Barcelone, histoire de se changer les idées, de réfléchir aux projets à venir sous un angle légèrement différent.

L'été traîne des pieds et quitte l'Espagne à reculons. Le soleil baigne Barcelone. La lumière est sublime. La ville aussi.

 

Saluti de ghyslain bertholon

Par ghyslain bertholon - Publié dans : divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 23 octobre 2013 3 23 /10 /Oct /2013 08:32

MAM a mia

 

montage taupologie mai2013 NET

Taupologie (Projet pour les crassiers stéphanois)

© G. Bertholon 2005-20..

 

"Art et Architecture" par Georges VERNEY-CARRON et Jean BLAISE

Belle conférence, organisée par les amis du musée d'art moderne, hier soir au MAM. Plus d'info en cliquant ICI !

 

Saluti de ghyslain bertholon


Par ghyslain bertholon - Publié dans : les oeuvres en images
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 octobre 2013 2 22 /10 /Oct /2013 17:47

Vanité des vanités

 

vanitatum bronze 1

crédit photo © Paul Pascal / Conseil général de Loire-Atlantique

vanitatum bronze 2

Résurgence et Vanitatum (version bronze)

exposition "Chasse et Chassé" Domaine de la Garenne Lemot 2013

crédit photo © Paul Pascal / Conseil général de Loire-Atlantique

 

L'expostion Chasse et Chassé est désormais terminée (Cf articles précédents), je profite de ce post pour saluer toute l'équipe de la Garenne Lemot. Une partie des oeuvres présentées lors de cette exposition sera prochainement disponible chez Olivier Castaing, School Gallery (81 rue du Temple 75003 Paris).


Saluti de ghyslain bertholon

Par ghyslain bertholon - Publié dans : les oeuvres en images
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 21 octobre 2013 1 21 /10 /Oct /2013 11:26

Nicolas Dhervillers

HOMMAGES

Photographies
 

Exposition
15 octobre >15 décembre 

 

5257d1eb160f2hommage-à-julius-leblanc-stewart-2013-photogr

Photographie 120x160 cm ©Nicolas Dhervillers courtesy School Gallery Olivier Castaing

 


Une femme nue, le corps languissant sur un tapis d’herbes hautes, la main qui glisse sur le sein droit, se repose. Le ciel prépare son orage, quelques éclairs, peut être. Le clocher de l’église, au loin le village, sont dans le noir des nuages. La femme s’en fout. Elle jouit d’une solitude nouvelle. Elle a laissé ses compagnes, ses sœurs, les demoiselles aux chignons de fleurs. Elle est sortie de la toile de Julius Leblanc Stewart et de sa clairière ombragée. Elle est arrivée là, dans un autre paysage, dans une photographie de Nicolas Dhervillers. Elle est bien ici, elle est chez elle, aussi. Un jeune homme, à genoux, boit dans le creux de sa main l’eau d’une rivière. Il n’a besoin de rien. Pas même de l’écuelle de Diogène du tableau de Poussin. Il est inscrit dans la nature, dans sa poésie brute. Il est à sa place dans ses collines de rocailles infinies, il est en harmonie. Un frère dans sa soutane, au milieu des bois sombres et des arbres puissants, les mains offertes, les paupières closes, a choisi la posture de l’humilité. Il est agenouillé au pied d’un tronc géant, déchiré par les tempêtes. Sa tête regarde vers là haut. Tout là haut. Sans doute entend-il, d’ici aussi la mélodie céleste. C’est Saint François d’Assise, échappé de l’œuvre de Franck Cowper.


(extrait du texte de Julie Estève / juin 2013)

 

Chers amis,

C'est avec enthousiasme que je vous invite à aller voir la nouvelle série de photographies de Nicolas Dhervillers. Je suis tombé en amour de ses images d'une sensibilité rare (je dois avouer que j'avais également apprécié ses séries précédentes!). Les références fusent. L'émotion nous submerge. Tout est poésie. Tout fait sens. J'aime.


C'est chez Olivier Castaing, à la School gallery.


School Gallery / Olivier Castaing
81 rue du Temple - sur cour - 75003 Paris
code porte 81A03 après 20h
Tél. 01 42 71 78 20
métro Rambuteau ou Hôtel de Ville

 

Bien à vous,

ghyslain bertholon

Par ghyslain bertholon - Publié dans : divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 17 octobre 2013 4 17 /10 /Oct /2013 08:52

Tout doit disparaître (éloge de l'éphémère)

 

Trochés (présentés de face) souris et cousins

Trochés de face, souris et lapins

Taxidermie et bois laqué

(série des Trochés présentés de face / ghyslain bertholon 2003-2013)

 

Vernissage le jeudi 17.10 à 18h
Exposition du 18 octobre au 8 novembre 2013.
Soirée de réassort le vendredi 1er novembre 18h.

DISCOUNT – DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES!!

Mathieu Arbez . Luc Barrovecchio . Marion Bénard . Ghyslain Bertholon . Marion Brusley . Jean-Baptiste Caron . Romain Cattenoz . Collectif JJ EDITI . Julien Deprez . Antoine Desailly . Julien des Monstiers . Alexandre d’Huy . Pierre Dumonthier . Julie Guillaume . Margret Hoppe . Jisook Min . Elizaveta Konovalova . Marianne Lécareux . Sabrina Lestarquit . Emeric Lhuisset . Aurelien Maillard. Colombe Marcasiano . Sylvie Mas . Anna Mindszenti . Marie Morel . Celia Nkala . Bárbara Palomino . Marine Provost . Enrique Ramírez . Lola Reboud . Pierre Roy-Camille . Seo Hye-soon . Florian Sicard . Jonathan Sitthiphonh . Pierre Tectin . Helene Tilman . Romain Weintzem . Leïla Rose Willis . Siegfried Zeller

 


«DIIIIIIIIISCOUNT ! : rutilance des produits, stocks limités, prix bas, envie impérieuse.
Une mécanique du cheap, où le sensible s’attache au criard, sous la double obsolescence du désir et de la marchandise. Quoique les modalités changent selon les domaines d’activité, toute pratique mercantile, même artistique, s’appuie sur des rouages dont la finalité est toujours l’acquisition. Jeune Création joue de ces liens entre pratique individuelle et industrie marchande en invitant une quarantaine d’artistes à exposer leurs oeuvres, vendues entre 0,90 et 199,90 euros, sous un titre tapageur et des outils marketing bon marché.


Si l’intérêt qu’a initié l’art du XXème siècle pour la sérialité, la reproductibilité, l’usage de produits industriels, a dédramatisé ou questionné la distinction entre galerie et supermarché, l’exposition s’approprie le regard léger et critique qu’offre cette confrontation, non dans la représentation, mais dans le mode de distribution des oeuvres. Alignées au mur selon une logique ni hiérarchique ni relationnelle, mais inspirée du prisme lumineux, elles doivent à l’arbitraire de cet accrochage leur lien avec l’aléatoire ordonné des rayons marchands et gondoles bariolées de prix bas, déjà illustré par Gursky ou Closky… Imagerie et méthodologie également fascinantes pour Claes Oldenburg, qui sortait de la galerie et mettait en vitrine des oeuvres-produits (The store, 1961), tandis que Guillaume Bijl, dans un transposition contraire, montait un supermarché dans une galerie (New supermarket, 2002).


Les oeuvres, nullement dévaluées par le vocabulaire du « tout doit disparaître », nient la logique de la consommation de masse, où le sensible cède devant l’étiquette, et réactivent une mécanique du désir pérenne. Faire tourner les oeuvres, comme tournent les couleurs diffractées par un prisme, est simplement une pratique d’atelier, et la nécessaire transmission d’une vision du monde du plasticien au public. L’acquisition à bas coût d’oeuvres est un chaînon jouissif de cet état d’un monde d’échanges ; venir à l’exposition, c’est se sentir bien, sur le mode lounge que distille Super Discount d’Etienne de Crécy, et se laisser convaincre, ou pas, par la tentation de la possession.

DISCOUNT : pertinence des oeuvres, stock exclusif, prix bas, désir pérenne».

 

Texte d’ Audrey Teichmann, critique et théoricienne de l’art

Par ghyslain bertholon - Publié dans : actualité artistique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 octobre 2013 4 10 /10 /Oct /2013 18:05

Son of the Biche

Son of the Biche (détail)

ghyslain bertholon 2013

Production Domaine de la Garenne Lemot

crédit photo © Paul Pascal / Conseil général de Loire-Atlantique

 

Son of the Biche

Son of the Biche

ghyslain bertholon 2013

Production Domaine de la Garenne Lemot

crédit photo © Paul Pascal / Conseil général de Loire-Atlantique

Par ghyslain bertholon - Publié dans : les oeuvres en images
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 2 octobre 2013 3 02 /10 /Oct /2013 20:28

Le Lapin de la Garenne !

 

lapin de la garenne NET

Bunny (Le lapin de la Garenne)

Dessin sur herbe / dim. 15X10 mètres

Production Domaine de la Garenne Lemot

ghyslain bertholon 2013

 

Bientôt s'achèvera notre exposition au Domaine de la Garenne Lemot (cliquez ici !)

Vous avez jusqu'au 13 octobre pour aller découvrir les oeuvres de Laurent Tixador, Victoria Klotz, Charles freger, Eric Poitevin, Patricia Cartereau et bien d'autres ...ensuite il sera trop tard !

 

Chasse et chassé

Domaine de la garenne lemot à Clisson

Commisssaire d'exposition, Virginie Bourget


Bien à vous,

ghyslain bertholon




Par ghyslain bertholon - Publié dans : actualité artistique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 25 septembre 2013 3 25 /09 /Sep /2013 07:52

Le cousin du lapin...

 

Troché (présenté de face), lièvre II

Troché (présenté de face), Lièvre

taxidermie et bois laqué / dim. 40X30X30cm

ghyslain bertholon 2009

Par ghyslain bertholon - Publié dans : les oeuvres en images
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Téléphone +33 (0)613909604

ghyslain.bertholon@free.fr

Actualité artistique

Ce blog présente mon actualité artistique. Vous y trouverez aussi des informations sur des expos, des ami(e)s, des expos d'ami(e)s...

Search

Publications récentes

Galeries Ghyslain Bertholon
Je suis représenté par les galeries :

 

School Gallery Paris
 (Site internet de la galerie ICI !)
322 rue Saint-Martin
75003 Paris
Directeur : Olivier Castaing
Tél : +33 (0)1 42 71 78 20

 

  projets espace public

 

Galerie Verney-Carron
(Site internet de la galerie ICI !)
45 Quai Rambaud
69002 Lyon
Tél : Tél. +33 (0)4 72 69 08 20

Archives

Poézies

Prenez un mot prenez en deux
faites les cuir' comme des oeufs
prenez un petit bout de sens
puis un grand morceau d'innocence
faites chauffer à petit feu
au petit feu de la technique
versez la sauce énigmatique
saupoudrez de quelques étoiles
poivrez et mettez les voiles
Où voulez vous donc en venir ?
A écrire Vraiment ? A écrire ?

Raymond Queneau

Non, Non...

Ghyslain Bertholon
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés